Twitter teste le cash-back pour fidéliser les consommateurs

Twitter teste le cash-back pour fidéliser les consommateurs

Twitter n’en est pas à son coup d’essai en matière de lancement d’outils destinés aux annonceurs et aux commerçants. Cette fois-ci, le « piou-piou » va expérimenter le cash-back aux Etats-Unis pour rapprocher marques et clients.

Intitulé ‘‘Twitter Offers’’, ce nouveau service va être expérimenté avec plusieurs marques américaines à l’occasion des fêtes de fin d’année. Les entreprises vont être en mesure d’offrir des récompenses cashback dans leurs tweets, que ce soit des offres de remboursement, de réduction ou de promotion. Ces dernières seront directement rattachées aux cartes bancaires des consommateurs.

Comment ça marche ?

Les « cartes » qui permettent d’apporter des contenus additionnels sur des tweets (tels que des photos, des extraits d’articles ou des itinéraires), offrent également la possibilité d’afficher des promotions. Quand un twittos apercevra sur sa timeline une offre promotionnelle qui l’intéresse, il pourra la relier avec sa carte de crédit ou de débit grâce au bouton « Get offer ». Exemple donné par Twitter : remise de deux dollars pour toute commande de plus de 5 dollars dans un café spécifique de New York City. Cette intégration sur la carte bancaire est réalisée par la société CardSpring, qui a été rachetée par Twitter en juillet 2013.

Une fois que le client est en phase de règlement, que ce soit sur le site web d’une marque, sur une application ou en magasin, le montant de la remise sera reversé de façon automatique sur son compte bancaire avec le libellé « Twitter * [nom du marchand] ». Exit les coupons de réductions cachés au fond de son sac à main ou dans la poche intérieure de la veste perdue au fond du placard !
Une fois qu’un utilisateur ajoute une offre à sa carte de crédit, Twitter conserve les informations bancaires du client, sous forme cryptées et stockées. Ce sera ainsi plus facile, dit-on. Evidemment, cette donnée ne plaira pas à tout le monde… Les utilisateurs réticents auront le droit de supprimer leurs informations bancaires à tout moment ; ouf !

Une mesure du ROI efficace

Tout le processus s’effectue via Twitter et via la carte bancaire du consommateur. Les commerçants n’ont donc pas à investir dans de nouveaux dispositifs de paiement, ni en ligne ni en magasin. Cela signifie également qu’il n’y a pas de formation spécifique pour les employés des différentes marques. Autre avantage de « Twitter offers », c’est l’assurance de mesurer efficacement le ROI de ces campagnes menées sur Twitter. Et ce, quelque soit le point de contact final avec le client. Pour bien cibler leurs offres promotionnelles et ainsi optimiser leur performance, les entreprises peuvent aussi se servir des outils de ciblage de Twitter.

twitter-offers-flow

 

 

 

 

Pour retrouver toutes les informations relatives aux innovations « commerce » de Twitter, vous pouvez suivre le compte @TwitterCommerce.