Le porte monnaie Google Wallet se met à jour aux USA

Le porte monnaie Google Wallet se met à jour aux USA

[quote]Christophe Bourbier, Président de Limonetik[/quote]

Google a annoncé en juillet 2014 que le service de paiements Google Wallet ajoutait plusieurs cordes à son arc, de quoi réjouir les adeptes du paiement mobile aux Etats-Unis. L’Europe devra attendre un peu.

Au départ, le porte-monnaie virtuel de Google était un service web accessible via son compte Google qui permettait de payer les commerçants online grâce à un bouton dédié. Il a ensuite évolué pour être une application mobile devenant ainsi un véritable porte-monnaie à utiliser à l’extérieur.

Dans sa dernière mise à jour en date (juillet 2014), Google Wallet propose de gérer les cartes cadeaux ainsi que les cartes de fidélité. Il sera désormais possible d’enregistrer ses « gift cards » de manière numérique comme c’est déjà le cas pour ses cartes de crédit.

Une autre fonction a été annoncée par Google. Grâce au Google Wallet, les utilisateurs de l’application pourront effectuer une demande d’envoi d’argent à un proche, peu importe la personne destinataire. Mais cela ne s’arrête pas là ! Ils pourront également envoyer de l’argent avec leur carte de crédit. Bonne nouvelle : Google renonce à tout frais de transaction lors de ces transferts d’argent entre amis. La troisième et dernière mise à jour, c’est l’intégration de la langue espagnole pour l’application mobile Google Wallet.

Leader sur le marché, Google Wallet devra faire attention à Amazon

L’Amazon Wallet  fait son entrée sur le marché pour concurrencer le porte-monnaie électronique made in Google. Pour le moment, il n’est pas encore possible de payer en ligne avec Amazon, c’est simplement une zone de stockage d’argent, de cartes de fidélités et de cartes cadeaux. Mais nul doute que d’ici quelques mois, la fonction de paiement sera effective et que l’Amazon Wallet deviendra un sérieux concurrent.

Le e-wallet représente environ 15% des méthodes de paiement utilisées dans le monde

Selon une étude de 2013 de l’entreprise Worldpay portant sur les différents outils de paiement utilisés à travers le monde, on remarque que c’est en Asie / Pacifique que le e-wallet est le plus populaire (23%). L’Asie est suivie de près par l’Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada) pour qui 18% de leurs paiements se font via le e-wallet. L’Europe lui emboîte le pas (13%), devant l’Amérique du Sud (10%) et l’Afrique qui ne l’utilise que pour 5% de ses paiements.

Toujours selon cette étude, Google Wallet, lui, fait partie des outils de paiement les plus utilisés aux Etats-Unis. L’application de Google a donc encore de nombreux marchés à conquérir dans le monde, si l’on en croit les bons chiffres du e-wallet dans ces régions du monde. Encore faudrait-il que l’application puisse être disponible et fonctionnelle partout ! A bon entendeur…