La digitalisation au service de la croissance des entreprises

La digitalisation au service de la croissance des entreprises

Le cabinet Accenture a réalisé une étude sur la stratégie digitale et les technologies utilisées par 1925 Directeurs Généraux d’entreprises du monde entier. On y apprend notamment que celles qui adoptent une stratégie numérique globale sont également celles qui réussissent le mieux en termes de chiffre d’affaires. Voici un florilège des résultats qui nous semblent pertinents de partager.

Les entreprises font face à trois défis principaux

Selon les répondants, trois facteurs principaux ralentissent l’adoption du digital au sein de leurs entreprises. Les problèmes de sécurité ont été les plus cités (51%), suivis de près par la capacité à garder le rythme face aux nouveautés technologiques (41%) et le choix d’un partenaire digital adapté (37%). Malgré ces challenges, les entreprises reconnaissent avoir fait beaucoup de progrès dans l’adoption des technologies numériques.

L’outil d’analyse de données versus mobile

Pour les entreprises interrogées, la croissance acquise par la digitalisation s’explique en partie par l’exploitation des données et leur analyse. Cette année, les cadres dirigeants sont 43% à citer l’analyse des data comme la technologie à exploiter en priorité. Elle a remplacé les technologies mobiles qui étaient les plus citées l’an dernier.

Les nouvelles technologies sont sources de revenus

48% des chefs d’entreprises cités expliquent que le digital devrait les aider à augmenter leurs revenus, notamment en captant beaucoup plus de clients. Ils s’attendent à ce que la combinaison de plusieurs technologies digitales leur permette d’accélérer le développement d’un produit ou d’un service, d’augmenter la fidélité client, de répondre plus rapidement à toute problématique client et également de s’ouvrir à de nouveaux marchés. Sept sondés sur dix pensent que les technologies digitales présentent un plus haut potentiel si elles sont utilisées conjointement.

Lien entre adoption du digital et profit ?

En regardant de plus près les résultats espérés grâce à l’adoption du digital, on remarque que les chefs d’entreprise les plus optimistes sur le digital sont également ceux qui possèdent les sociétés les plus rentables. Au contraire, les entreprises qui considèrent le numérique comme une menace et qui sont en retard dans son implémentation sont les sociétés les moins fructueuses. Ces résultats suggèrent donc qu’une approche optimiste des technologies numériques alliée à une approche ciblée de leur mise en œuvre pourrait avoir un effet positif sur la rentabilité globale de l’entreprise. En reconnaissant les opportunités que représente le numérique pour améliorer de multiples aspects de son activité, une entreprise peut surpasser ses concurrents. Un écart se creuse entre les entreprises pro et anti digital. Plus les entreprises prennent leur temps pour adopter le digital et plus il va être difficile pour elles de rattraper leurs concurrents.