Ergonomie du paiement : alliance d’expertise web et monétique

Ergonomie du paiement : alliance d’expertise web et monétique

L’ergonomie représente la manière dont l’Homme va pouvoir utiliser une machine. Un site web doit guider l’internaute de façon claire vers l’objectif recherché. Zoom sur l’ergonomie du paiement qui mixe le design et la technique.

L’ergonomie, c’est « la science des interfaces » qui doit améliorer le confort de la visite sur le site et la bonne compréhension des fonctions disponibles. Elle est essentielle, notamment pour les sites de e-commerce.

Pour être efficace, un site web doit apporter aux visiteurs plusieurs éléments :

  • Utilisabilité
  • Lisibilité
  • Hiérarchisation du contenu
  • Immédiateté
  • Interactivité
  • Conversion des visiteurs en clients

 

Concernant le paiement, les e-consommateurs sont en demande de multi paiements et de sécurité. Selon une étude du cabinet PwC, les principales réticences des Français au paiement sur mobile concernent le piratage (70%), la géolocalisation (63%) et le stockage des données (54%). Pour rassurer le consommateur sur Internet, des systèmes d’authentification comme 3D Secure existent. Mais côté technique, ils ajoutent de la complexité car chaque paiement induit de nombreux allers retours d’information. Et évidemment, plus les moyens de paiement se multiplient, plus les échanges augmentent. Cette complexité ne doit en aucun cas être perçue par l’utilisateur. Il doit pouvoir par exemple revenir à l’étape précédente de paiement. Et ce, de manière transparente et facile même si, on le sait, les difficultés de la remise à zéro sont importantes.

Même s’il ne faut surtout pas oublier la technique, il faut la mettre en perspective pour améliorer l’expérience de paiement du point de vue de l’utilisateur. Une page de paiement dynamique et responsive va permettre d’afficher les bons moyens de paiement relatifs au consommateur en mettant de côté ceux dont le consommateurs ne dispose pas ou ceux qui ne sont pas opportuns pour cet achat spécifique du moment.

En se mettant à la place de l’utilisateur, l’amélioration de l’expérience de paiement peut optimiser le taux de transformation. C’est finalement le but ultime d’un savant dosage entre technique et webdesign.